Le Broker CFD Plus500 annonce son introduction en bourse

Le courtier CFD, Plus500 a annoncé son intention de lever 50 millions de dollars via une offre publique initiale (IPO) sur l’AIM, le marché de la Bourse de Londres pour les PME.  Plus500 vise une capitalisation boursière flottante de 225 millions de dollars. Les courtiers en général ont connu une brillante année 2013 grâce la volatilité des marchés.

Plus500, qui a été fondée en Israël et qui bénéficie d’une réglementation au Royaume-Uni en vertu de la FCA, contraste avec les autres courtiers du Moyen-Orient du fait qu’il a positionné sa marque comme un fournisseur de CFD. En tant que tel, en offrant une plate-forme exclusive, et la commercialisation depuis ses bureaux au Royaume-Uni, Plus500 s’inscrit dans le sillage des courtiers basés à Londres comme IG Markets et ETX Capital qui se concentrent moins sur le Forex, et plus sur une offre de courtage multi-actif. Selon le site Web de l’entreprise, les instruments financiers les plus populaires de trading comprennent l’EURUSD, le Petropavlovsk, le Bitcoin (qui a été lancé début 2013), et l’argent. Cependant, comme d’autres courtiers israéliens, le modèle d’affaires de Plus500 est fortement basée sur la génération de clients à travers des filiales, à l’aide de promotions « Aucun acompte demandé, bonus gratuits» pour attirer de nouveaux clients.

Selon les dires de Plus500, la firme a fini l’année 2012 avec plus de 58.000 clients actifs, soit une augmentation de 29% par rapport à 2011. Ils ont également annoncé que pour 2012, la société avait généré un bénéfice avant impôts de 23,073 millions $ sur des revenus de 56,127 millions $. En outre, Plus500 rapporté pour le premier trimestre 2013 des résultats non vérifiés d’un bénéfice avant impôt de 6,999 millions $ sur des revenus de 19,796 millions $.

Le courtier est dirigé par le PDG Gal Haber et par le directeur général Alon Gonen. Selon le classement, Plus500 vise à utiliser l’introduction en bourse pour augmenter « la conscience et la volonté de ses clients du monde entier à échanger des produits dérivés tels que les CFD et ainsi développer le potentiel de croissance du Groupe. » En outre, ils ont déclaré que «produit net du placement sera utilisé pour investir dans des activités de marketing supplémentaires pour accroître la notoriété; pénétrer de nouveaux marchés et accélérer la croissance dans les marchés existants, renforcer le bilan du Groupe et le capital; donner plus de flexibilité au Groupe lors de l’évaluation des acquisitions potentielles, et maintenir un surplus de capital réservée aux exigences de fonds propres du Groupe.  »
Commentant l’introduction en bourse, Gal Haber, chef de la direction de Plus500, a déclaré: «le marché CFD continue de se développer et de notre introduction en bourse est la prochaine étape dans l’évolution de notre développement. Nous croyons qu’il existe une opportunité significative pour fournir une plateforme de trading conviviale et fiable de CFD alors l’admission de la Société à l’AIM viendra soutenir nos ambitions de croissance « .
Pour en savoir d’avantage sur le Broker Plus 500 cliquez içi

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s